Quelle est la situation de l’agriculture française en 2018 ?

L’agriculture française dispose de nombreux atouts comme des entreprises intermédiaires, des champions agro-industriels, et des startups bénéficiant ainsi d’une bonne compétitivité sur des marchés mondiaux. Cependant, plusieurs signes montrent également que le secteur agricole français connait aussi de sérieuses et douloureuses mutations dues surtout à la dérégulation des marchés agricoles. Heureusement, de nombreuses dispositions ont été prises pour remédier à cela en 2018. Quelle est donc la situation de l’agriculture française en 2018 ?

La naissance d’un capitalisme agricole

De nos jours, on assiste en France à un investissement de personnes privées et extérieures à ce secteur dans l’agriculture pour le développement de véritables empires. On comprend donc que l’agriculture française est en train de passer de l’état de ferme à la firme agricole. En effet, l’agriculture était autrefois basée sur un mode de production familiale. Mais, on constate de nos jours une diversité de types d’organisation du travail agricole non familiale, une grande émergence de capitaux et des stratégies commerciales carrément innovantes.

Ainsi, peu à peu, l’agriculture familiale disparait pour laisser s’installer l’entreprise agricole dans le but de répondre à la mondialisation. On parle alors d’émergence d’un capitalisme agraire mondialisé et de la transformation des structures de production agricole.

Cependant, ces derniers changements dans le monde agricole français font la polémique sur la construction de la souveraineté alimentaire et sur les modes de production des denrées alimentaires. On assiste ainsi à un rachat de terre considérable par certains investisseurs chinois surtout qui n’hésitent pas à expédier ensuite dans leurs pays d’origine des productions agricoles françaises. Cela n’arrange pas vraiment la France.

Le développement du métier d’agriculteur

Le métier agricole connait un véritable essor en France depuis la révolution numérique. Ainsi, le travail des agriculteurs désormais appelé le smart farming est accompagné de machines agricoles suivantes :

  • Puces électroniques ;
  • Données en temps réel ;
  • Drones ;
  • Robots de traite ;
  • Tracteurs connectés et pilotés par satellite, etc.

Par conséquent, l’agriculture française vise désormais à réaliser plus de productions de qualité avec peu d’intrants. Ainsi, le métier de l’agriculture est chamboulé par l’intelligence artificielle et les objets connectés.

Accompagner les diverses mutations

En 2018, l’agriculture française vise à accompagner les mutations observées depuis peu dans l’univers agricole. Pour ce faire, elle doit accompagner les paysans à passer et à survivre à l’étape de l’évolution numérique désormais inévitable. Il s’agira aussi de répondre au défi démographique et professionnel.

L’agriculture française en 2018 présente un bilan assez contradictoire. Mais, elle est en plein développement.