Équipement

Comment choisir un Lombricomposteur d’appartement ?

Aussi connu sous le nom de vermicompostage, le principe du lombricompostage est simple. À l’aide des vers de terre, les déchets organismes sont digérés et ensuite transformés en engrais écologique. Il trouve sa place dans la cuisine, dans un jardin, mais également sur un balcon.

Très aisé à réaliser, le lombricomposteur d’appartement est ergonomique, et en plus, il ne dégage aucune odeur nauséabonde sans compter que le processus de compostage est très rapide. Si vous avez la main verte, alors ce guide est pour vous.

A lire également : Comment choisir un treuil ?

L’ergonomie du lombricomposteur appartement

Dans l’idéal, choisissez une version de lombricomposteur appartement qui possède un robinet pour « le thé de compost ». Ce liquide vert aux divers bienfaits se dépose au fond du récipient au fur et à mesure que les déchets se décomposent. Avec le robinet, vous serez en même de récupérer sans grande difficulté le jus de compost et d’éviter par la même occasion que celui-ci ne stagne au fond du récipient.

Les versions divisées en plusieurs plateaux sont très pratiques. En effet, elles permettent de recueillir le compost mûr et laissent le compost frais se décomposer. Une fois que vous avez récupéré le compost mûr dans le plateau inférieur, il vous suffit simplement de le vider et de le remettre sur les autres plateaux afin de récupérer les déchets alimentaires frais. Selon les besoins de votre jardin, il faudra adapter la sélection du nombre d’étages du lombricomposteur.

A lire également : Quel est le prix d’une tondeuse robot ?

La matière du lombricomposteur appartement

À l’inverse du composteur en bois pour le jardin qui est très pratique, si vous choisissez un lombricomposteur, alors nous vous conseillons de miser sur un modèle en plastique. En vue de ne pas faire fuir les vers de terre, veuillez opter pour une version de couleur sombre.

choisir un Lombricomposteur d'’appartement

L’isolation

Dans le cas où le lombricomposteur est placé en extérieur, alors vous devrez le couvrir à l’aide d’un habillage pendant l’hiver et le mettre à l’ombre en été. Néanmoins, il faudra veiller à ce que la température ambiante avoisine toujours les 15, 25°C, et ne soit jamais en dessous de 0°C ou bien au-delà de 35°C. En réalité, les vers n’apprécient ni les chaleurs excessives, ni les grands froids.

Le prix

Avant de choisir votre lombricomposteur, il convient au préalable d’évaluer les coûts : le tarif du contenant, le coût des vers de terre pour lombricomposteur et les éventuels frais additionnels. Ces derniers regroupent généralement les dépenses telles que le mélange chaulé ou encore du pain de coco à incorporer afin d’éviter un surplus d’humidité dans le composteur.

FAQ

Comment reconnaitre un lombricomposteur en bonne santé ?

Si tout va bien, alors le lombricomposteur doit être un peu spongieux et brun, avec un peu de moisissures sur la surface. Aussi, les vers sont peu visibles car étant placés en profondeur.

Qu’est ce qu’il faut surveiller quand on a un lombricomposteur ?

Les points auxquels il faut faire attention pour un lombricomposteur sain sont : la température, l’acidité, l’aération et l’humidité.

Est-ce que le lombricomposteur doit être arrosé ?

En générale, il est inutile d’arroser le lombricomposteur d’appartement. Car, les biodéchets incorporés sont déjà humides.

Article similaire