Équipement

Comment choisir les bonnes plantes pour votre jardin

Avoir un jardin pour soi reste une bonne idée, car il contribue à l’embellissement de la maison. Mais pour avoir un jardin idéal, il faudra bien choisir vos plantes. Ce qui n’est pas toujours facile. Il existe des critères à prendre en considération lors de l’achat des plantes pour votre jardin.

Tenir compte de l’environnement dans lequel les plantes seront cultivées

Les conditions climatiques varient d’un milieu à un autre. Vous devez donc tenir compte de cela lors du choix de vos plantes. Si vous habitez en Provence, vous ne pouvez pas cultiver les mêmes plantes que celui qui se trouve dans le nord-est de la France. Le climat reste donc un facteur important dans le choix des plantes. Vous devez choisir vos plantes en pensant à la sécheresse en été et à l’intensité du gel en hiver. Certaines plantes comme le forsythia peuvent supporter jusqu’à -15⁰C en hiver alors que d’autres ne supporteront que -5⁰C. De même, certaines plantes ne supportent pas la sécheresse.

A découvrir également : Choisir la tondeuse à gazon idéale : découvrez les différents types et leurs avantages

Choisir ses plantes en fonction du type de sol de son jardin

La plupart des gens ne tiennent pas compte du type de sol de leur jardin lors du choix des plantes. Pourtant, avant qu’une plante ne grandisse rapidement et produise de nouvelles tiges ou des fleurs, il faudrait qu’elle soit plantée dans la bonne terre. Certaines variétés de plantes dont les hellébores poussent correctement dans un sol alcalin alors que d’autres préfèrent un sol acide (c’est le cas du rhododendron). Avant de choisir vos plantes, vous devez connaître les niveaux de pH de votre sol. Il existe des kits de test de sol à domicile que vous pouvez utiliser pour analyser le sol de votre jardin. Vous trouverez dans les jardineries des suppléments pour corriger les défauts du sol de votre jardin en fonction du type de plantes que vous souhaitez cultiver.

Tenir compte de l’exposition du jardin et de la place disponible

Les plantes ont des besoins différents en matière de lumière solaire. Vous devez donc choisir vos plantes en tenant compte de l’exposition de votre jardin. Par exemple, la plupart des rosiers ont besoin de soleil pour bien pousser. Par contre, l’astilbe grandit correctement dans les situations mi-ombragées. Assurez-vous donc que les plantes que vous avez choisies sont idéales pour le niveau d’exposition de votre jardin.

A découvrir également : Les essentiels pour entretenir efficacement sa pelouse

Les plantes vont grandir avec le temps. Certaines peuvent devenir des arbres à part entière. Il convient donc d’estimer la taille finale des plantes que vous souhaitez planter dans votre jardin. Elles ont besoin de l’espace dans le sol et au-dessus du sol pour bien se développer en largeur et en hauteur. Certaines plantes dépassent 2 m de haut alors que d’autres n’atteignent même pas 1 m. Il faudra aussi penser à la compatibilité des plantes. Vous devez vous assurer que ces plantes peuvent être cultivées l’une à côté de l’autre. Certaines plantes peuvent envahir leurs voisines ou nuire à ces dernières.

 Opter pour les plantes exemptes de défauts et de maladies

Lors de l’achat des plantes à la pépinière, vous devez privilégier les plantes qui ne présentent aucun défaut visible ni de maladie. Il faut donc vérifier les feuilles. Il est conseillé d’éviter les plantes qui portent des taches brunes. Vous devez privilégier les plantes robustes au feuillage bien touffu.

Sélectionner des plantes en fonction de leur adaptabilité aux changements climatiques

Vous devez tenir compte des changements climatiques lors du choix des plantations pour votre jardin. Le réchauffement climatique a un impact considérable sur la croissance et le développement des plantules, c’est pourquoi vous devez choisir des espèces résilientes et capables de s’adapter à ces changements.

Les spécialistes recommandent notamment les plantations qui ont une faible consommation en eau. Les végétaux succulents sont ainsi idéaux pour les zones arides ou soumises à une forte chaleur. En revanche, si vous vivez dans une région humide ou pluvieuse, optez pour des espèces adaptées comme les fougères.

Choisissez aussi des variétés qui peuvent supporter différents types de sols. Si votre terre est argileuse par exemple, évitez toutes les plantations fragiles au niveau racinaire.

Renseignez-vous auprès de professionnels locaux quant aux spécificités géographiques et climatologiques de votre zone afin d’avoir une bonne idée sur quel type d’espèce peut être mise en place sans difficultés majeures.

Choisir des plantes pour attirer les pollinisateurs et favoriser la biodiversité du jardin

Au-delà de l’esthétique, votre jardin peut jouer un rôle important dans la biodiversité et la conservation de la faune pollinisatrice. Certainement, vous pouvez opter pour des plantations qui attirent les insectes et animaux utiles tels que les abeilles, papillons, coléoptères, entre autres. Cela facilite leur reproduction et leur survie.

Il existe plusieurs variétés de plantes attirantes : les espèces prairiales fleuries offrent une source de nourriture aux butineurs en proposant du nectar ou du pollen, tandis que les arbustes à baies font le bonheur des oiseaux.

Optez donc pour des plantations locales diversifiées telles que le trèfle blanc (pourpre), le bleuet vivace ou encore la digitale commune. Évitez toutefois d’utiliser trop fréquemment les pesticides car ils peuvent affecter non seulement ces petites bêtes, mais aussi d’autres organismes nécessaires au développement naturel de vos plantes.

Si vous souhaitez aller plus loin dans cette démarche écologique, il est recommandé d’aménager un espace sauvage voire même une petite mare. Ces zones permettent ainsi à différents types d’insectes et d’invertébrés aquatiques comme les escargots ou les grenouilles, par exemple, de trouver refuge en toute sécurité dans votre petit havre environnemental.

Choisir des végétations adaptées à son milieu associées à l’accueil d’une faune pollinisatrice va contribuer positivement à préserver notre écosystème.

Article similaire