Gazon

La pelouse parfaite : comment choisir le bon type de gazon pour votre jardin ?

Le choix du type de gazon pour votre jardin dépend de plusieurs critères : l’exposition, le climat, l’utilisation prévue et le type de sol. Parmi les variétés les plus courantes, on trouve le gazon anglais, le gazon rustique et le gazon japonais, chacun ayant ses particularités en termes de densité, couleur et résistance. Pour obtenir une pelouse de qualité, pensez à bien la préparer avant la pose du gazon et à l’arroser régulièrement. Les soins nécessaires comprennent aussi la tonte, le désherbage et l’aération du sol. Pour entretenir sa pelouse tout au long de l’année, il est recommandé de l’arroser régulièrement, de la fertiliser au printemps et à l’automne, et de la protéger contre les parasites.

Choisir le bon gazon : quels critères considérer

Pour avoir une pelouse parfaite, vous devez bien choisir le type de gazon adapté à votre terrain et à vos besoins. Les critères à prendre en compte sont nombreux. L’exposition : un gazon qui pousse bien au soleil ne sera pas forcément efficace dans une zone ombragée ou semi-ombragée.

Lire également : Les secrets pour entretenir un gazon impeccable en toutes saisons

Le climat est aussi un facteur important lors du choix du type de gazon. Certaines variétés sont plus résistantes aux températures chaudes alors que d’autres préfèrent les climats frais et humides. Si vous habitez dans une région où la pluie n’est pas abondante, choisissez plutôt des espèces résistantes à la sécheresse.

L’utilisation prévue doit aussi être prise en compte pour déterminer le choix correct du gazon : si vous avez des enfants ou des animaux domestiques qui jouent souvent sur la pelouse, optez pour un gazon dense et résistant qui peut supporter leur activité sans s’user trop vite.

A voir aussi : Comment traiter une pelouse jaunissement ?

Le sol a son importance : certaines variétés ont besoin d’un sol riche en nutriments tandis que d’autres poussent mieux sur des terres pauvres comme les terrains sablonneux.

Les variétés de gazon leurs qualités et particularités

Il existe plusieurs types de gazon qui répondent à des besoins différents. Le gazon anglais, aussi connu sous le nom de fétuque rouge, est très populaire pour son aspect élégant et sa densité. Il convient ainsi aux terrains bien drainés et riches en nutriments.

Le ray-grass d’Italie se caractérise par une croissance rapide et une grande résistance au piétinement, ce qui le rend idéal pour les jardins où il y a beaucoup d’activités telles que les jeux ou les barbecues.

Le pâturin des prés, aussi appelé pâturin commun, est apprécié pour sa capacité à pousser dans divers sols acides ou alcalins. Il s’adapte aux zones ombragées comme ensoleillées mais ne tolère pas la sécheresse prolongée.

Si vous recherchez un gazon résistant à l’hiver rigoureux, vous pouvez opter pour le gazon de regarnissage. Cette variété est utilisée principalement dans les régions froides où elle peut survivre même lorsque la pelouse a été endommagée par la glace ou la neige.

Si vous cherchez un gazon facile à entretenir, tournez-vous vers le mélange rustique. Composé d’un mélange de différentes espèces adaptées à des conditions météo variées (chaud/froid), il offre une excellente tolérance au piétinement tout en étant peu exigeant en termes d’arrosage et de fertilisation.

Comment avoir une pelouse de qualité : les soins nécessaires

Quel que soit le type de gazon choisi, il faut prendre soin de sa pelouse pour obtenir une belle et saine étendue verte. Il faut apporter les soins nécessaires selon les saisons.

Au début du printemps, commencez par aérer la terre avec un râteau afin d’éliminer les feuilles mortes et autres débris qui se sont accumulés pendant l’hiver. Si votre sol est argileux, ajoutez du sable pour améliorer le drainage. Éparpillez des graines sur votre pelouse en respectant bien la dose recommandée.

En avril ou mai (selon la région), appliquez un engrais bio composé d’azote sous forme organique : fumier composté ou sang séché que vous trouverez chez les jardineries spécialisées.

Lorsque la chaleur arrive, réduisez simplement la tonte à une fois toutes les deux semaines environ si cela ne pose pas de problème au niveau visuel. Arrosez régulièrement mais sans excès, car cela risquerait de brûler votre gazon.

À l’arrivée de cette saison clémente, assurez-vous que votre pelouse puisse pousser convenablement grâce aux mêmes techniques utilisées lors du passage au printemps. Les moissons effectuées seront incorporées dans le sol en guise d’enrichissement. Favorisez son développement avec un fertilisant très riche en potassium permettant ainsi de satisfaire ses besoins en éléments nutritifs.

Au début de l’hiver, réduisez la tonte à une fois toutes les 3 semaines. Si vous habitez dans une zone où il neige, évitez de marcher sur la pelouse pour éviter de l’endommager. Si vous avez planté un gazon adapté aux hivers rigoureux, votre pelouse devrait résister sans problème au froid.

Entretenir sa pelouse toute l’année : les astuces à connaître

Une fois que vous avez choisi le type de gazon adapté à votre jardin et que vous l’avez planté, il faut prendre soin de votre pelouse régulièrement afin qu’elle reste belle et saine. En suivant les conseils ci-dessous, vous pouvez garder votre pelouse en bon état tout au long de l’année.

Au début du printemps, il est crucial d’aérer le sol avec un râteau ou une fourche aératrice afin d’éliminer la mousse et autres débris qui se sont accumulés pendant l’hiver. Si vous rencontrez des problèmes liés à la compaction du sol, vous pouvez utiliser un scarificateur pour éliminer les racines mortes laissées par la mousse ou autre végétation indésirable.

Si nécessaire, ajoutez du compost organique sur toute la surface en respectant bien les doses recommandées en fonction des besoins calculés lors d’une analyse gratuite préalablement effectuée dans une jardinerie spécialisée. Cela aidera à nourrir vos herbes durant leur croissance.

Pendant les mois chauds de l’été, évitez absolument d’utiliser des produits chimiques nocifs tels que les insecticides ou les herbicides car cela peut endommager gravement vos plaques vertes naturelles. Assurez-vous aussi d’arroser suffisamment mais sans excès • généralement deux fois par semaine devrait être assez si on ne veut pas gaspiller inutilement l’eau. Si vous ne pouvez pas éviter un arrosage régulier, assurez-vous que l’arrosage se fait en début ou fin de journée lorsqu’il n’y a pas trop d’ensoleillement.

En automne, continuez d’aérer votre pelouse aussi souvent que possible pour éliminer les feuilles mortes et autres débris qui peuvent étouffer vos herbes. Cela permettra à la fois à la lumière et aux nutriments de pénétrer dans le sol pour une croissance optimale. Vous pouvez aussi utiliser un engrais spécial pour augmenter sa résistance au gel et stimuler sa croissance future.

En hiver, il faut garder son gazon propre tout au long de la saison hivernale afin qu’il puisse respirer facilement lorsque les températures chuteront.

Article similaire