Jardin

Choisir un bambou pour un pot ou une jardinière

Appartenant à la famille des Poacées, le bambou arbore de nombreux jardins avec son feuillage persistant. Cette plante vivace peut cependant être redoutée pour sa capacité à envahir un terrain, c’est pourquoi il convient de choisir le bon bambou. Merveilleuse barrière naturelle, le bambou donne tout de suite de l’allure à un espace. Si vous souhaitez faire pousser du bambou dans une jardinière ou dans un pot, voici mes conseils !

Pourquoi choisir le bon type de bambou ?

Tous les bambous ne sont pas les mêmes ! Selon l’endroit où vous souhaiter le planter et son utilité, il vous faudra choisir un type de bambou plutôt qu’un autre. Si vous aimez les jardins aux allures japonaises, le bambou vous séduira tout de suite. Il est idéal autant en massif, en bordure pour faire un brise-vent ou se cacher des voisins, ou simplement isolé.

A lire aussi : Aeonium Arboreum Schwarzkopf : soins et culture des plantes grasses

Il existe des bambous de différentes tailles :

On différencie également les bambous en fonction de leur croissance et de leur caractère traçant ou non-traçant (cespiteux).

Comment choisir son bambou pour une plantation en pot ?

Il est important tout d’abord de faire la distinction entre les bambous traçants et non traçants. La première catégorie « trace » et donc, colonise si elle n’est pas bloquée par une barrière anti-rhizome. Les non-traçants (les cespiteux) quant à eux ne partent pas à l’aventure et restent à l’endroit où ils sont plantés.

Pour bien choisir votre variété, il faut savoir ce que vous souhaitez faire de votre bambou. Par exemple, si votre objectif est d’avoir un beau massif de bambous, le mieux est de se tourner vers une variété traçante. Dans ce cas, sachez qu’il est conseillé toutefois de planter une barrière anti-rhizome dans une tranchée afin de limiter l’expansion du bambou.

En revanche, il est plutôt recommandé de choisir un bambou cespiteux si vous bénéficiez de peu d’espace. Un petit jardin ou un balcon ne conviennent pas aux plantes invasives. Un bambou non-traçant a l’avantage de se développer de façon dense et compacte. La pousse prend par contre plus de temps (il faut au moins 5 ans pour que le feuillage soit correctement fourni). C’est ce type de bambou qu’il vous faut pour une plantation en pot ou en jardinière.

Un bambou à planter dans une jardinière ou un pot

Planter un bambou dans un pot est la solution idéale si vous craignez qu’il envahisse votre terrain. Heureusement, de nombreuses variétés de bambous se plaisent dans des jardinières. Parmi les bambous non-traçants qui apprécient être en pot, nous pouvons en citer plusieurs :

  • Le Fargesia Jiuzhauigou

    Il s’agit d’un cespiteux rustique qui supporte les températures froides (-25°C). Il aime plusieurs types d’exposition (soleil et ombre) et les sols bien drainés et frais. Ce Fargesia est peut monter jusqu’à 4m.

  • Le Pleioblastus viridistriatus Auricoma

    C’est un bambou nain rustique. Il n’aime pas l’exposition trop forte et préfère un endroit un peu ombragé. Son feuillage est vert et jaune, ce qui lui donne un aspect lumineux. En hiver il perd cependant tout son feuillage.

  • Le Fargesia murielae Bimbo

    Egalement un bambou nain, il est dense et non-traçant. Sa pousse rapide donne des tiges jaunes assez fines au feuillage persistant. Les feuilles sont petites et effilées. D’abord vert, le feuillage prend une teinte orangée lorsque le bambou vieillit. Rustique, ce bambou est très apprécié en tant que coupe-vent.

  • Le Fargesia murielae Panda

    Appelé également Bambou parapluie, ce fargesia au feuillage persistant est d’une jolie couleur verte amande. Son port un peu tombant lui donne un charme élégant. Il résiste aussi bien au froid et préfère les places ombragées aux expositions de soleil trop fortes.

  • Le Fargesia angustissima

    Avec sa taille moyenne, ce bambou décorera votre balcon avec ses feuilles vertes et ses chaumes violacés. Très dense et compact, son port fait de ce bambou une plante adaptée aux terrasses.

Les soins à apporter à son bambou en pot ou en jardinière

Si vous avez choisi de planter un bambou dans une jardinière ou un pot, il faut en prendre soin pour qu’il reste en bonne santé. Voici quelques conseils à suivre :

Le bambou a besoin d’un arrosage régulier afin que son sol ne sèche pas complètement. Attention à ne pas le noyer ! Il faut laisser sécher légèrement la terre entre deux arrosages.

Il est recommandé de nourrir votre bambou en pot avec un engrais naturel riche en azote et potassium tous les mois pendant la période de croissance (de mars à septembre). Vous pouvez aussi ajouter des billes d’argile au fond du pot pour favoriser l’aération et éviter la stagnation des racines.

La taille n’est généralement pas nécessaire pour les variétés non-traçantes plantées en jardinière ou en pot. Si vous constatez que votre bambou devient trop envahissant ou perd sa forme initiale, taillez-le légèrement au début du printemps avant le début de sa croissance.

Si vous vivez dans une région où les hivers sont rigoureux, pensez à protéger votre bambou en ajoutant une couche épaisse de paillage autour du pied et enveloppez-le avec un voile d’hivernage.

Avec ces quelques conseils simples mais efficaces, vous pouvez profiter pleinement de votre bambou en pot ou en jardinière. N’oubliez pas que le bambou est une plante résistante, mais elle a besoin d’un peu d’attention pour s’épanouir pleinement !

Les erreurs à éviter lors du choix et de la plantation d’un bambou en pot ou en jardinière

Lorsque vous choisissez et plantez un bambou en pot ou en jardinière, pensez à bien choisir votre plante. Voici quelques-unes des erreurs les plus fréquentes que vous devez éviter :

Toutes les variétés de bambous ne conviennent pas à la culture en pot ou en jardinière. Certaines espèces ont besoin d’un espace plus grand pour se développer correctement, tandis que d’autres peuvent être trop envahissantes. Pensez à bien planter un bambou dans une jardinière ou un pot. Si celui-ci est trop petit, vos plantations risquent rapidement de manquer d’espace et les racines auront tendance à stagner au fond du récipient. De même, si la jardinière ou le pot n’est pas assez profond(e), cela pourrait entraîner des problèmes lors du développement des racines.

Les racines des bambous ont besoin d’être aérées régulièrement afin qu’elles puissent respirer correctement. Si elles sont constamment exposées à l’eau stagnante sans avoir accès à suffisamment d’air frais, cela peut provoquer leur asphyxie et altérer leur croissance. Pensez donc à ajouter des billes d’argile ou de la perlite au fond du pot afin de favoriser l’aération.

Un bon drainage est crucial pour éviter que les racines ne pourrissent et que votre bambou en pot ou jardinière ne meure prématurément. Pour ce faire, pensez à bien choisir un terreau spécial bambou mélangé à du sable et/ou du gravier.

En évitant ces erreurs courantes lors du choix et de la plantation d’un bambou en pot ou en jardinière, vous pouvez assurer une croissance saine et harmonieuse pour votre plante. Gardez toujours à l’esprit qu’une attention régulière peut garantir une longue vie heureuse pour votre bambou !

Article similaire