Fleurs

5 conseils pour entretenir un frangipanier

Le frangipanier est une plante qui vient d’Amérique latine et qui appartient à la famille des Apocynacées. Ses fleurs ont la forme d’une étoile, et peuvent être blanches, roses, rouges, jaunes… Elles dégagent un parfum envoûtant, qui rappelle les îles tropicales, où le frangipanier est très présent. Il est aussi utilisé pour confectionner des guirlandes de fleurs, nommées lei en Polynésie. Si vous voulez avoir un frangipanier chez vous, voici quelques conseils pour le soigner et le faire fleurir.

1. Choisissez un emplacement ensoleillé et abrité

Le frangipanier est une plante qui a besoin de chaleur et de lumière. Il lui faut au moins six heures d’ensoleillement par jour pour se développer et fleurir. Il faut donc lui trouver un emplacement bien exposé, de préférence au sud ou à l’ouest. Évitez les endroits trop ventés, qui peuvent endommager les feuilles et les fleurs. Si vous habitez dans une région froide, vous pouvez cultiver le frangipanier en pot et le rentrer à l’intérieur pendant l’hiver, dans une pièce lumineuse et tempérée. Pouvant atteindre plusieurs mètres de hauteur, il faut prévoir un espace suffisant pour qu’un frangipanier adulte puisse s’épanouir.

A lire en complément : Les fleurs comestibles à cultiver facilement dans votre jardin

2. Arrosez modérément et régulièrement

Le frangipanier est une plante qui résiste bien à la sécheresse, mais qui aime un arrosage régulier durant la période de croissance et de floraison. Il faut faire attention à ne pas le laisser dans un sol trop humide, qui risque de faire pourrir les racines. Arrosez le frangipanier une à deux fois par semaine, en fonction du climat et du substrat. Diminuez les arrosages en hiver, lorsque la plante se repose. Vous pouvez ajouter un engrais liquide pour plantes fleuries une fois par mois, de mars à septembre, pour favoriser la floraison.

3. Taillez le frangipanier après la floraison

Le frangipanier est une plante qui se ramifie et qui prend de l’ampleur. Il est recommandé de le tailler après la floraison, généralement entre octobre et novembre, pour lui donner une forme harmonieuse et encourager la formation de nouvelles pousses. Utilisez un sécateur propre et désinfecté, et coupez les branches à environ 10 cm du tronc. Appliquez un cicatrisant sur les plaies pour prévenir les infections. Vous pouvez récupérer les boutures et les mettre à enraciner dans l’eau ou dans du sable humide, pour obtenir de nouveaux frangipaniers.

A voir aussi : Conseils pratiques pour un entretien facile et efficace de vos fleurs

4. Protégez le frangipanier du froid et des parasites

Le frangipanier est une plante qui redoute le gel et les températures inférieures à 10 °C. Il faut donc le protéger du froid en le rentrant à l’intérieur ou en le couvrant d’un voile d’hivernage. Le frangipanier peut aussi être attaqué par des parasites, comme les cochenilles, les pucerons ou les araignées rouges. Pour les éliminer, vous pouvez pulvériser de l’eau savonneuse ou un insecticide naturel, comme du purin d’ortie ou de la décoction d’ail. Inspectez régulièrement les feuilles et les fleurs, et enlevez les parties abîmées.

5. Admirez le frangipanier et profitez de son parfum

Le frangipanier est une plante qui offre un spectacle magnifique, avec ses fleurs étoilées et parfumées. Il est possible de cueillir les fleurs et de les faire sécher, pour les utiliser comme décoration ou comme pot-pourri. Vous pouvez également les mettre dans un vase, avec un peu d’eau, pour parfumer votre intérieur. Le frangipanier est une plante qui symbolise la beauté, la pureté et l’amour. Il est donc idéal pour l’offrir à une personne qui vous est chère, ou pour vous faire plaisir.

Article similaire